La Validation des Etudes Supérieures (VES)

Présentation générale

VES : Valider des études supérieures pour obtenir tout ou partie d’un diplôme universitaire (Décret n°2002-529 du 16 avril 2002)

La VES permet à un candidat d’obtenir tout ou partie d’un diplôme par « reconnaissance » de ses études suivies en France ou à l’étranger.

Sont prises en compte les études sanctionnées par un contrôle des connaissances, dans un organisme public ou privé, quelles qu’en aient été les modalités et la durée.

Le dossier présenté par le candidat doit expliciter par référence au diplôme postulé, les connaissances et aptitudes que celui-ci a acquises au cours des études dont il demande la validation. Il comprend les diplômes, les certificats et toutes autres pièces (programmes détaillés) permettant au jury d’apprécier la nature et le niveau de ces études.

Le jury procède à l’examen du dossier du candidat et s’entretient avec lui sur la base du dossier présenté. Par sa délibération, il détermine les connaissances et les aptitudes qu’il déclare acquises au regard des exigences requises pour obtenir le diplôme postulé et compte tenu, le cas échéant, des conditions particulières mises à l’obtention du diplôme par des dispositions législatives ou réglementaires spéciales.

Le jury peut formuler des recommandations ou des conseils à l’étudiant afin de faciliter la suite de sa formation.

Dans le cadre de la licence professionnelle GRIAS, la VES ne peut porter que sur les UE. Pour l’ensemble du diplôme, une demande de VAE (validation des acquis de l’expérience) est requise (voir démarche spécifique au près de l’Université de Strasbourg).

Parcours administratif

La demande de VES relève de diverses étapes. En résumé, ces étapes sont définies comme suit :

  1. Entretien avec le responsable du diplôme. Vérification des possibilités de recours à la VES.
  2. Inscription à la VES.
  3. Remise du dossier de demande de VES : les candidats prendront soin de se munir des attestations de formation (copie de diplôme : DU, DIU, licence, attestations de formation) et tous les autres documents utiles (programme détaillé du diplôme), traduits en langue française par un traducteur assermenté le cas échéant.
  4. Entretien avec le jury du diplôme (le jury se réunit une fois par an entre juin et novembre)
  5. Décision du jury de validation :
    • Validation totale d’une ou plusieurs UE : une attestation est délivrée au candidat, il met en œuvre les prescriptions faites par le jury. L’attestation n’a de valeur que pour l’obtention de la licence pro. GRIAS et n’est valable que pour deux inscriptions à ce diplôme.
    • Validation refusée : le candidat est invité à suivre la formation pour les UE demandées.

Dispense de Stage

Un étudiant pourra être dispensé totalement du stage d’insertion professionnelle. Les critères de dispense totale sont :

  • Au moins 12 semaines de fonction en EOH (à temps plein),
  • Celle-ci comprenant au moins 1 équivalent temps plein de praticien senior hygiéniste et au moins un équivalent temps plein de personnel paramédical hygiéniste,
  • Fonction exercée il y a moins de 5 années et au plus tard dans l’année d’obtention du diplôme.

Un étudiant pourra être dispensé partiellement du stage d’insertion professionnelle s’il répond aux critères listés dans le tableau ci-dessous.

La demande de dispense doit être formulée au moment de l’inscription à la licence. Les dispenses sont accordées par le jury de validation de la VES.

Professionnel Critères universitaires Critères professionnels Durée de stage réduite à
  • Médecin biologiste
  • Pharmacien biologiste
Spécialisation en microbiologie.  Exercice en laboratoire d’analyse médicale. 4 semaines
  •  Médecin
Spécialisé en infectiologie. Exercice en service de soins. 4 semaines
  • Infirmière spécialisée 
  • IBODE,
  • IADE.
Au moins 3 ans d’exercice dans la spécialité. 4 semaines
  •  Technicien de laboratoire
Spécialisation en microbiologie. Au moins 3 ans d’exercice dans la spécialité. 8 semaines
  • Professionnel de santé, correspondant en hygiène d’un service de soins. 
  • Niveau L2.
  • Participation à des formations non diplômante en hygiène hospitalière.
  • 5 ans d’exercice professionnel dans le soin direct aux patients.
  • 2 ans d’ancienneté dans la fonction de correspondant en hygiène.
  • activité documentée dans le domaine de l’hygiène hospitalière.
8 semaines

Dispense de Mémoire

Un étudiant peut être dispensé de la réalisation du mémoire s’il a réalisé un travail de recherche qui a fait l’objet de la rédaction d’un mémoire, dans le cadre d’un précédent diplôme. Le sujet du travail a dû porter sur une thématique ayant trait à la lutte contre les infections associées aux soins ou leur prévention.

Le mémoire a été sanctionné par une note supérieure ou égale à la moyenne.

Dispense de cours d’anglais

Le test de niveau est obligatoire. Il est réalisé au moment de la procédure d’inscription.

L’épreuve d’anglais est obligatoire, même en cas de dispense de cours. La séance de travaux dirigés de la semaine de regroupement de l’UE9 est obligatoire.

L’étudiant est dispensé des cours d’anglais si :

  • le test de niveau est satisfaisant,
  • si l’étudiant dispose d’une attestation de 30 heures d’enseignement d’anglais datant de moins de 5 ans.

La dispense de cours ne dispense ni de la séance de TD, ni de l’épreuve.

Dispense de cours d’informatique

Le test de niveau est obligatoire. Il est réalisé au moment de la procédure d’inscription.

L’épreuve d’informatique est obligatoire, même en cas de dispense de cours.

L’étudiant est dispensé des cours d’informatique si :

  • le test de niveau est satisfaisant,
  • si l’étudiant dispose d’un certificat informatique et internet (C2I), niveau 1 ou plus, datant de moins de 5 ans.